Psychologue
Carole Porzycki-Bessis  Paris 12

                  Psychologue
Carole Porzycki-Bessis  Paris 12

Sous-titre

La consultation en pédopsychologie pour l'enfant


Les problèmes les plus communs chez les enfants sont le divorce des parents, le harcèlement scolaire, la phobie scolaire, l'autisme, la dépression infantile, les tics, les troubles du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), les troubles du langage, les troubles de l'apprentissage (dysphasie, dyslexie-dysorthographie, dyspraxie)  et les troubles alimentaires.


Les difficultés familiales, les problèmes scolaires sont les principaux motifs de consultation des enfants auprès du psychologue.

L’enfant peut ne pas formuler de plainte directe avec des mots sur ce qu’il traverse. Il va montrer des manifestations + ou - bruyantes :
- d’ordre somatique, énurésie, maux de ventre, problèmes de peau, troubles du sommeil

- ou d’ordre comportemental comme l'agitation, l’impulsivité, agressivité, l'inattention, l’hypervigilance, ou l'inhibition qui va entraver l'acquisition de nouvelles compétences scolaires, ou sociales.

Si les ressources de l’enfant restent encore limitées, il n’en est pas moins capable de ressentir une souffrance, une angoisse. Cette dernière, inhérente à son développement, a cette particularité de se signaler à des degrés divers. Retenue, cette angoisse est moteur de son développement, de réussites notamment scolaires, mais trop envahissante, elle constitue un frein à sa créativité.

La rencontre avec le psychologue peut aider à comprendre ce qui se passe pour l’enfant.


La prise en charge consiste à permettre à l’enfant d’exprimer ses difficultés, son histoire singulière et ses émotions en utilisant ce qu’il sait et aime faire, le jeu et/ou de ses dessins qui définissent par essence la thérapie pour l’enfant.

A l'instar du rêve, l'expression libre par le dessin, est la voie royale qui mène à l'inconscient de l'enfant, et favorise l'interprétation, comme un rébus, mais seulement à partir de ce qu'il peut en dire. Le dessin favorise la mise en image des émotions, et fait émerger à son insu, une situation en lien à l'autre, dans laquelle il se trouve en difficulté, voire dans l'impasse, se traduisant par le symptôme pour lequel il est amené en consultation.

Interprétant les productions de l’enfant, le clinicien, pourra les transposer en langage commun, lui en restituer un sens, à lui comme à ses parents et dénouer ce qui le fait souffrir.



Et si un bilan psychologique était bénéfique pour votre enfant : dans quel cas vous pouvez le réaliser ?


voir notre page sur le bilan psychologique